Accueil du site > Numérisation et Restauration du son > Qualité de la numérisation

Qualité de la numérisation

1. Qualité de la préparation

De la qualité de la préparation dépend la réussite globale du chantier. C’est une des grandes étapes de tous chantiers de numérisation. En effet, la pire erreur en numérisation, est d’inverser des fichiers numériques si bien qu’ils ne correspondent plus au numéro d’inventaire, ou encore de numériser à partir d’une copie de bande et non de l’original.

La première étape consiste donc à dresser un inventaire précis, à faire le tri entre les originaux et les copies éventuelles et de déterminer un ordre de numérisation en fonction de la dégradation des supports.

EQuuS peut vous aider à préparer et à inventorier vos documents sonores.

2. Qualité de la lecture des originaux

L’ intégralité et intégrité du son doivent, bien entendu, être respectées lors de la numérisation d’un document. Pour obtenir ce résultat, EQuuS dispose d’un parc de matériel performant et bien entretenu. De nombreux formats ont été utilisés depuis le début de l’enregistrement sonore et il est très important de pouvoir disposer du lecteur approprié pour les lire conformément à leurs paramètres techniques. Les cylindres et les disques 78 tours par exemple, nécessitent l’utilisation de pointes de lectures spécifiques de taille et de forme fort variable. Chaque année EQuuS agrandit son parc de matériel : ainsi récemment EQuuS a développé un lecteur de cylindre.

3. Qualité de la conversion

La conversion analogique - numérique est bien sûr une étape majeure dans le processus de numérisation. EQuuS n’utilise que des convertisseurs dédiés à cette opération et dont les spécificités techniques permettent une conversion transparente. Nous préconisons l’utilisation d’une fréquence d’échantillonnage de 96kHz à une résolution de 24 bit.

4. Qualité du fichier sonore numérisé

EQuuS, pour garantir la cohérence entre un original et son fichier numérisé, a mis au point une procédure éliminant tous risques d’erreurs pendant le processus de numérisation. Pour assurer l’intégrité physique du fichier lui-même, celui-ci est soumis à une analyse en profondeur. Au bout de cette procédure de tests, le fichier est alors transféré sur son support d’archivage. Suivant le support choisi, une analyse du support est également réalisée.